Daniel de Roulet

une banane numérisée ne peut plus être mangée, un livre numérisé peut toujours être avalé… de travers

18 figures historiques

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fermi Enrico (191-1954), physicien nucléaire italien, prix Nobel 1938, se réfugie aux Etat-Unis avec sa famille, participe au projet Manhattan. A Chicago en 1942, il expérimente la première pile atomique, travaille ensuite à Los Alamos. Mort d’un excès d’irradiation

Gorbatchev Mikhaïl, né en 1931, dirige l’Union soviétique de 1985 à 1991, négocie les réformes et la fin de la guerre froide.

Heisenberg Werner (1901-1975), physicien allemand, prix Nobel 1932, fondateur de la mécanique quantique, travaille pour les nazis à la mise au point d’une arme atomique sans y parvenir, arrêté par les Anglais à la fin de la guerre.

Le Corbusier (1887-1965), de son vrai nom Charles-Edouard Jeanneret, né à la Chaux-de-Fonds, architecte autodidacte, urbaniste, designer.

McCarthy Joseph (1908-1957) sénateur des Etats-Unis, responsable de la chasse aux sorcières contre les citoyens soupçonnés, à tort ou à raison, de sympathie avec les communistes.

Meitner Lise (1878-1968) physicienne autrichienne réfugiée au Danemark puis en Suède, on lui doit la découverte de la fission, base de la théorie de toute la physique nucléaire.

Oppenheimer Robert J. (1904-1967), dit Oppie, physicien né à New York, responsable scientifique du projet Manhattan, considéré comme le père de la bombe atomique, écarté de toute fonction par les intrigues de McCarthy, réhabilité par le président des Etats-Unis. Mort d’un excès d’irradiation.

Pauli Wolfgang (1900-1958) physicien autrichien, prix Nobel, professeur à Zurich, écrit à 19 ans une théorie de la relativité.

Reagan Ronald (1911-2004) président du syndicat des acteurs de Hollywood, puis gouverneur de Californie, républicain, avant de devenir Président des Etats-Unis de 1981 à 1989.

Sakharov Alexis (1921-1989) physicien nucléaire, père de la bombe à hydrogène soviétique, écarté de la recherche, puis condamné au bannissement à Gorki, réhabilité par le président Gorbatchev.

Scherrer Paul (1890-1969), directeur du département de physique de l’école polytechnique de Zurich, ami de Werner Heisenberg qu’il fait venir en Suisse pendant la Deuxième Guerre mondiale. Dès 1945, directeur du programme secret d’une bombe atomique suisse. Co-fondateur du CERN.

Staline Joseph (1878-1953) secrétaire général du parti communiste depuis 1922, a dirigé l’URSS jusqu’à sa mort, responsable du Goulag et des camps de travail de la Kolyma.

Sweeney Charles W (1919-2004) aux commandes du bombardier B-29, a largué la bombe atomique sur Nagasaki le 9 août 1945.

Tatlock Jean (1904-1944) psychiatre, maîtresse de R. Oppenheimer, membre du parti communiste des Etats-Unis, suicide.

Truman Harry S. (1884-1972) vice président des Etats-Unis puis président à la mort de Roosevelt de 1945 à 1952. Alors que la guerre est terminée en Europe, a pris la décision de lancer deux bombes atomiques sur le Japon.

Turing Alan (1912-1954) mathématicien britannique, fondateur de la science informatique, condamné pour homosexualité, il se suicide.

von Neumann John (1903-1957) ou Johann, Janos, Johnny, mathématicien hongrois, émigré aux Etats-Unis, participe au projet Manhattan. Mort d’un excès d’irradiation.

Zuse Konrad (1910-1995) ingénieur allemand, met au point pour les nazis le Z3, premier ordinateur électro-mécanique programmable.

  • Catégories

  • Articles récents

  • Étiquettes

  • Archives

  • mis à jour : 18 mars 2017