Le démantèlement du coeur

De_Roulet_Le dementelement

 

Buchet-Chastel, 2014 

 

Avec son magistral roman, Daniel de Roulet achève sa saga du nucléaire… Il ne se complait pas dans une littérature qui se contente « d’enfiler des perles », selon le mot de Valéry. Sans jamais tomber dans le roman à thèse, son œuvre est en prise avec le réalités et les dangers de notre époque technologique.    

Pierre Jeanneret, Gauche Hebdo

 

Daniel de Roulet est l’un des premiers romanciers à inscrire le nucléaire dans l’espace romanesque réaliste.                       

Jean-François Nivet, Les lettres françaises

 

Effroi et fascination. Daniel de Roulet croit dans la capacité unique de la fiction pour joindre des points de vue opposés qui vont parfois jusqu’à cohabiter au cœur d’une même personne.                                            

Lisbeth Koutchoumoff, Le Temps

 

Voilà, il est écrit, le grand romand du nucléaire, captivant, engagé… C’est un Suisse qui s’y est attelé. 

Martine Landrot, Télérama 


Daniel de Roulet noue en quelque sorte la gerbe d’une aventure éditoriale de Vingt-quatre années. 

Philippe Bach Le Courrier


Radio Télévision Suisse

La Librairie francophone 

A